Hospitalisation en vue d’une intervention chirurgicale en Neurochirurgie

Des mesures ont été prises afin de diminuer au maximum les risques de contaminations des patients hospitalisés dans le service de Neurochirurgie de l’hôpital Lariboisière.

 

Principes de ces mesures

  • Identification des patients porteurs du virus,
  • Séparer les flux de patients COVID positifs et négatifs afin d’éviter toute interaction,
  • Ces mesures viennent en complément de la désinfection des mains par friction hydro-alcoolique et du port du masque chirurgical en continu dans tous les secteurs de l’hôpital pour tous les personnels hospitaliers.

Les parcours et les mesures de protection des patients ont été élaborées dans l’état actuel des connaissances et seront adaptées à l’évolution de l’épidémie.

 

Identification des patients COVID positifs

Un certain nombre de patients atteints du COVID 19 sont asymptomatiques ou peu symptomatiques. Une intervention chirurgicale dans ce contexte engendre un sur-risque important en cas de contamination par le coronavirus dans la période péri-opératoire.

En cas d’intervention lourde et d’infection concomitante, le risque de développer une forme grave de COVID-19 est important.

Il est donc essentiel, pour protéger nos patients, de detecter avant l’intervention les patients en début d’infection.

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/32292899

 

QUESTIONNAIRE STANDARDISE 

  Afin d’identifier les patients avec une infection en cours possible

Questionnaire donné au patient en consultation de chirurgie, en consultation d’anesthésie et lors de la visite pré-anesthésique

Tableau récapitulatif des mesures 

 

 

 

Parcours NON COVID 

 

PRE-OPERATOIRE 
  • Hospitalisation en chambre seule avec une vigilance particulière pour les patients ayant une pathologie chronique à risque de forme grave du COVID-19.
  • En cas d’impossibilité de chambre seule pour l’ensemble des patients, prévoir des chambres « tampons » dans l’attente du résultat PCR
  • Chambre double si patient asymptomatique et PCR négative avec une évaluation biquotidienne de l’apparition de signes évocateurs. Si signes évocateurs, transfert immédiat du patient en chambre seule et PCR.
PER-OPERATOIRE
  • Mesures de protection habituelles
  • Masque FFP2 indiqué lors des manœuvres respiratoires et ORL à risque

 

POST-OPERATOIRE
  • Comme habituellement

 

Cas du patient secondairement COVID + Les patients initialement admis dans un secteur NON COVID finalement atteints de COVID-19 peu ou non symptomatiques, pourront rester en secteur NON COVID si les modalités organisationnelles locales permettent l’application rigoureuse des règles d’hygiène et n’exposent pas au risque de transmission nosocomiale. Au moindre doute, ils devront être transférés dans un secteur COVID.

 

 

Parcours COVID 

 

Indication
  • Patients symptomatiques (COVID confirmé ou en attente du résultat COVID)
  • Patients asymptomatiques dépistés COVID
  • Patients initialement NON COVID, secondairement COVID pendant l’hospitalisation
PRE-OPERATOIRE
PEROPERATOIRE
  • Personnel dédié
  • Salle dédiée, préparation du matériel
  • Circuit bloc spécifique
  • Equipement de protection individuel des soignants
  • Masque FFP2 recommandé uniquement pour les personnels effectuant des gestes invasifs ORL et respiratoires = uniquement MAR +/- IADE pour IOT-EOT, chirurgien ORL, chirurgien digestif si patient COVID+ avec troubles digestifs (pas l’IBODE si sondage urinaire)
  • Pas d’entrée-sortie durant la chirurgie
POST-OPERATOIRE
  • Réveil standard (patient pauci-symptomatique non oxygéno-requérant avec une surveillance estimée < 2H ) : réveil et surveillance en salle d’opération. Sortie directement en secteur COVID
  • Réveil compliqué: transfert en soins critiques COVID

 

Personnes à risque

 

– les personnes âgées de 70 ans et plus (même si les personnes âgées de 50 ans à 70 ans doivent être surveillées de façon plus rapprochée)

 

– les personnes avec antécédents (ATCD) cardiovasculaires: hypertension artérielle compliquée2, ATCD d’accident vasculaire cérébral ou de coronaropathie, de chirurgie cardiaque, insuffisance cardiaque stade NYHA III ou IV ;

 

– les diabétiques* non équilibrés ou présentant des complications;

 

– les personnes présentant une pathologie chronique respiratoire susceptible de décompenser lors d’une infection virale;

 

– les patients présentant une insuffisance rénale chronique dialysée;

 

– les patients atteints de cancer évolutif sous traitement (hors hormonothérapie).

 

Malgré l’absence de données dans la littérature, en raison d’un risque présumé de COVID-19 grave compte-tenu des données connues pour les autres infections respiratoires3, sont également considérées à risque de COVID-19 grave:

 

– les personnes avec une immunodépression congénitale ou acquise :

o médicamenteuse : chimiothérapie anticancéreuse, traitement immunosuppresseur, biothérapie et/ou corticothérapie à dose immunosuppressive;

o infection à VIH non contrôlée ou avec desCD4 <200/mm3;

o consécutive à une greffe d’organe solide ou de cellules souches hématopoïétiques;-liée à une hémopathie maligne en cours de traitement;

 

– les malades atteints de cirrhose au stade B du score de Child Pugh au moins;

 

– les personnes présentant une obésité (indice de masse corporelle(IMC)> 40 kg/m2), par analogie avec la grippe A(H1N1), mais aussi une obésité avec IMC > 30 kg/m2;

 

– les personnes présentant un syndrome drépanocytaire majeur en raison d’un risque accru de surinfection bactérienne ou de syndrome thoracique aigu4ou ayant un antécédent de splénectomie;

 

– les femmes enceintes, au troisième trimestre de la grossesse, compte tenu des données disponibles et considérant qu’elles sont très limitées.

 

Consultations de Neurochirurgie

 

Les consultations sont à nouveau ouvertes à partir du 18 mai 2020.

Les téléconsultations restent privilégiées si la presence du patient n’est pas indispensable.

Chaque consultation sera idéalement précédée d’un appel téléphonique pour dépister les cas suspects à l’aide d’un questionnaire type. En cas de réponse positive à l’une des questions, le patient est orienté vers son médecin traitant ou à défaut vers la policlinique en cas de difficultés sociales.

 

Organisation des consultations de Neurochirurgie/Douleur (Période COVID)

 

A-Présentation des locaux

Situation : secteur jaune, porte 10 rez de chaussée

 

B- Volume des CS / respect des mesures barrières (validation EOH faite)

Volume : 8 – 9 patients présents en même temps dans la salle d’attente au maximum

Répartition des box :

  • 3 Box (3 -4 -5) compatibles avec la CS car disposent de fenêtres donnant sur l’extérieur
  • Neurochirurgie : 2 box /jour, 4 vacations/jr (matin 9h30-12h00 après-midi 14h- 17h00, 1ier patient à 9h30 et dernier patient à 17h00), 4 patients /h, 26 patients /jr
  • Douleur : 1box/jour,2 vacations/jr (matin 9h00-12h00, après-midi 14h00- 17h00,1ierpatient à 9h30 et dernier patient à 17h00), 2 patients/h, 14 patients /jr

 

C- Circuit des patients : respect des mesures barrières

1-Accueil :

Organisation architecturale

  • Porte de la Consultation ouverte en permanence sur les 2 battants
  • SHA à disposition dès l’entrée
  • Chemins tracés pour distinguer ENTREE et SORTIE
  • Fléchage entrée /sortie au sol et Affichage
  • Marquage du respect des distances
  • Plexiglass au niveau de chacun des espaces de l’accueil (seulement 3 postes de travail seront disponibles (plus centrés /entrée)

 

Organisation Physique

  • Contrôle du port de masque
  • Friction SHA
  • Contrôle de la température (si disponible)
  • Accueil administratif
  • Questionnaire patient COVID
  • Accompagnant invité à rester à l’extérieur de la CS (sauf si strictement indispensable)
  • Installation dans la salle d’attente en fonction du box du consultant et de la place disponible
  • Lorsque les agents sont plus en proximité des patients, port de visière

 

2- Salle d’attente :

  • Respect de la distanciation sociale espacement des sièges > 1 m
  • Aération de l’espace d’attente par la porte d’entrée ouverte en permanence
  • Bionettoyage /Désinfection régulière/h des matériels et mobiliers et fauteuils après chaque patient
  • Port de masque permanent pour les personnels et patients
  • Tenue hospitalière de rigueur, changée quotidiennement
  • Toilettes handicapé patients : bionettoyage /2 h

 

3-Box de Cs :

  • Fenêtre entrouverte ou à ouvrir à la fin de la CS
  • Port du masque chirurgical par le personnel médical
  • Port du masque par le patient
  • SHA à disposition
  • Bionettoyage /Désinfection du mobilier proche en fin de CS par le praticien
  • Désinfection complète du box en fin de vacation

 

4- Programmation des blocs

  • Programmation en directe dans le Box de consultation
  • Programmation par téléphone