La compression des nerfs périphériques
La compression des nerfs périphériques aux membres supérieurs et inférieurs est fréquente et invalidante.
Le syndrome du canal carpien est le plus fréquent. Nous collaborons avec nos collègues au service du Rhumatologie pour la première ligne du traitement qu’il s’agit d’une infiltration locale.
En cas d’échec de l’infiltration, le traitement chirurgical est indiqué.
Nous réalisons cette chirurgie par une incision de 2-5 mm et la libération du nerf est réalisée sous contrôle visuel indirect par l’intermédiaire d’un endoscope.
La chirurgie du syndrome de canal carpien est réalisée ambulatoire. Vous serez hospitalisé le matin et vous sortez l’après-midi après l’intervention. Un numéro de téléphone sous sera fourni afin de nous contacter en cas de besoin.

La compression du nerf cubital au niveau du coude est moins fréquente. La chirurgie de cette pathologie porte les mêmes principes de la chirurgie du canal carpien. Cependant, elle nécessite une incision plus large de 2-5 cm.

Les tumeurs des nerfs périphériques
Les tumeurs des nerfs périphériques sont des lésions rares. Il s’agit le plus souvent de tumeurs nerveuses isolées. Mais les tumeurs multiples sont observées au des syndromes systématiques.
Les neurinomes (les schwannomes) sont les tumeurs les plus fréquentes. L’objectif essentiel de la chirurgie est la préservation de la fonction.
Notre équipe est formée à toutes les domaines de la microchirurgie nerveuse (chirurgie sous microscope, utilisation du stimulateur nerveux, greffes et micro sutures nerveuses).

Antony Chipault fils, pionnier de la chirurgie de la base du crâne en France au XIXe siècle